KRISTINE WALCKIERS

Née à Bruxelles, 1948

Régendat en arts plastiques.

Diplôme de créateur-maquettiste publicitaire.

Diplôme de sérigraphie et Histoire de l’art, RHOK, Bruxelles.

Atelier de Graphisme Academie van Anderlecht

EXPOSTIONS INDIVIDUELLES :

1980 : L’Apothème, 1000 Bruxelles.

1982 : La toile d’araignée, 1050 Bruxelles.

1983 : Office International des Brevets, Delft, Pays-Bas.

1985 : De Bosuil, Jesus-Eik.
1988 : Foyer culturel de Jette, 1090 Bruxelles.

2001 : Exposition au 13 avenue Louis David, à Waterloo.

2002 : Foyer culturel de Jette, 1090 Bruxelles.

EXPOSITIONS COLLECTIVES :

1983 : Groupe Lyda, Galerie Bortier, 1000 Bruxelles.

1984 : Groupe Lyda, Kunstschip Dronghene, 9810 Drongen.

1985 : Groupe Lyda, Abbaye de Forest, 1190 Bruxelles.

1986 : Première biennale de tapisserie d’Enghien.

1988 : Vlaamse artiesten van de Vijfhoek, Centre culturel flamand ’’De Markten’’, 1000 Bruxelles.

1988 : Deuxième biennale de tapisserie d’Enghien.

1990 : Tapisseries contemporaines, Maison de la Mutualité, 1000 Bruxelles.

1994 : Parcours d’artistes, St-Gilles

2006 : Chromosoom XX, Galerie Ann Jorissen, Mechelen

2012 : De Loketten, Vlaams Parlement, 1000 Brussel

2014 : Parcours d’Artistes, Molenbeek

Chercher, améliorer, recommencer, perfectionner, tout remettre en question et passer du graphisme et de la publicité à la tapisserie, puis se tourner vers la sérigraphie, le parcours artistique de Kristine Walckiers n’est pas ce qu’on peut appeler un long fleuve tranquille.

Son travail non plus : en joignant les mots aux images, elle aime à les rendre ambigus. La douceur devient agressive et drôle le chagrin. Rien n’est simple : un innocent petit poème sonne comme une menace, une touche d’humour agrémente une triste pensée et un banal bout de bois vous emmène sur ses ailes. Tout se complique : vous comprendrez demain le contraire de ce que vous avez vu aujourd’hui, et vous vous étonnerez de toutes les interprétations que vous pourrez donner d’une même œuvre.

Ce qui ne souffre par contre d’aucune ambiguïté, c’est la maîtrise des techniques : sérigraphies sur plaques de plexi, sur pierre ou sur papier, rehaussées éventuellement de différentes façons ou assemblées avec différents matériaux, tout doit être précis et se plier à son idée.

Car faire bien ne suffit clairement pas, faire mieux semble juste acceptable.